Racetrack playa : Le secret des pierres qui bougent toutes seules

Aujourd’hui notre histoire nous emmène en Californie dans la vallée de la mort, l’un des endroits les plus hostile de la planète qui détient le record de la chaleur la plus élevée enregistrée avec 56,7 degrés Celsius. 

Ici, se situe Racetrack Playa, un lac asséché une bonne partie de l’année qui voit se produire sur ses terres arides un événement géologique unique au monde qu’on appelle le phénomène des roches mouvantes.

Racetrack playa

En effet, les scientifiques ont observé dans le sol de longue traces mesurant parfois jusqu’à 900 mètres laissés par des roches pesant quelques grammes à des centaines de kilos sans qu’aucune intervention humaine ou animale n’en soit la cause.

Une curiosité intrigante, conduisant aux scénarios les plus oniriques et qui a résisté à nos chers scientifiques et aux tentatives d’explication pendant presque 60 ans, car personne n’a jamais pu observer le phénomène en direct.

La première théorie avancée en 1948 mettait en cause des rafales de vent ou des tourbillons qui parvenaient à pousser les lourdes pierres.

Mais cette théorie ne fut pas retenue, car cela n’expliquait en aucun cas pourquoi ce phénomène ne se produisait pas dans d’autres régions exposées à des vents violents et que les traces laissées au sol n’étaient pas toute parallèle.

Puis au delà de ça, pour réussir à déplacer un roc de 3 kg il faudrait des bourrasque de vent avoisinant les 180km/heure, bien plus que les courant d’air mesuré dans la vallée de la mort, sans oublié que la masse de certaine de ses roches dépasse les 300 kg.

 

Les théories avancées

Ainsi, certains ont imaginé des algues jouant le rôle de tapis glissant lorsque la plaine est inondée. Mais les géologues ont suivi la trajectoire d’une trentaine de pierres dans les années 1970, sans parvenir à valider cette hypothèse.

D’autres théories ont de la même manière étaient exclues, comme celle incluant des phénomènes sismiques, ou magnétiques inconnus. Certains ont même proposé des théories bien plus loufoques incluant l’intervention d’extraterrestre.

Il faudra attendre 2009, pour que les scientifiques installent des balises GPS et d’autres instruments sur certains rochers afin d’enregistrer leurs déplacements. Et ça ne sera qu’en 2013 qu’ils feront une observation cruciale.

La vérité sur ces déplacements étranges

En effet, il s’avère qu’en hiver, Racetrack Playa est soumis à des précipitations, rares dans cette région, remplissant le fond du lac asséché de quelques centimètres d’eau qui se transforme en fine couche de glace durant la nuit.

En fin de matinée, la glace se brise en plaques de plusieurs dizaines de mètres de long et quelques millimètres d’épaisseur, flottant sur l’eau. Poussées par le vent, ces plaques appuient sur les pierres alentours et les mettent en mouvement. Une fois fondue et évaporée, la glace laisse comme seule trace de son existence ces mystérieux sillages de roches.

Le scientifique à l’origine de cette découverte rapporte d’ailleurs : « Les feuilles de glace sont de l’épaisseur d’une vitre de fenêtre. Et malgré cette finesse, elles sont très, très larges. On a ainsi des sortes de pare-brise de glace qui ont prise au vent, et qui peuvent faire glisser de gros objets, comme des pierres. »

Finalement, même si la magie n’a rien à voir dans tout ça comme s’y attendait le public, le phénomène n’en reste pas moins fascinant.
Les explications apportées à cette manifestation géologique ont d’ailleurs permis de lever le voile sur des mystères de pierres ambulantes similaires, un peu partout dans le monde.

Laisser un commentaire

En découvrir plus

Voyager moins cher – L’hébergement

L’hébergement, l’une des trois composantes principales d’un budget voyage avec la nourriture et les transports. Je te partage différentes astuces pour pouvoir passer tes nuits à moindre coût, voir gratuitement.