Thaïlande – Formalités et Visas

Découvrez ce qu’il faut savoir sur les formalités d’entrée en Thaïlande : visa, validité du passeport et autres exigences. L’objectif de cette page est de vous fournir des informations claires et actualisées pour assurer une expérience fluide et sans tracas dès votre arrivée dans le pays.

Passeport

Validité du passeport : Votre passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date de votre arrivée en Thaïlande. Il est recommandé d’avoir une marge de validité plus importante pour éviter tout problème éventuel.

Billet de retour ou de continuation

Pour entrer en Thaïlande, vous devrez généralement présenter un billet d’avion ou de transport de sortie du pays. Cela peut être un billet de retour vers votre pays d’origine ou un billet de continuation vers une autre destination hors de la Thaïlande.

Le billet de sortie doit être valide pendant toute la durée de votre séjour dans le pays et doit correspondre à la date à laquelle vous prévoyez de le quitter.

Les différents types de visas

L'exemption de visa

Aucun visa n’est nécessaire pour tout séjour inférieur à 30 jours pour les ressortissants français, belges, suisses et canadiens, quel que soit la manière dont vous entrez dans le pays (voies aérienne ou terrestre).

Dans ce cas les conditions d’entrée sont :

Présenter un passeport valide au minimum 6 mois après votre date d’entrée dans le pays avec 2 pages vierges face à face

Pouvoir justifier votre sortie du pays avant 30 jours (billet d’avion retour, ticket de bus vers le Cambodge ou Laos par exemple)

Attention : par voie terrestre l’exemption de visa est limitée à 2 passages par année calendaire tandis que par avions il n’y a aucune limite du nombre d’entrée tant que vous n’excédez pas les 180 jours de présence par an.

Néanmoins, sachez que si vous sortez de Thaïlande et souhaitez y entrer à nouveau, la seconde entrée ne vous sera pas forcément garantie par les services d’immigration qui peuvent considérer ça comme un visa-run. Dans ce cas il sera préférable d’opter pour un visa à multiples entrées (je pense notamment aux backpackers faisant un circuit en Asie du Sud-Est comme il se fait couramment, du genre Thaïlande, Laos, Cambodge).

Le visa touristique TR Single

Le visa TR-S à but touristique est valable 3 mois après sa date d’émission et permet de rester 60 jours en Thaïlande. Toute sortie du pays est définitive et annule la validité du visa. 

Son prix est de 35€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa TR-S :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

La réservation d’un billet d’avion au départ de France

La réservation d’un billet de sortie de Thaïlande dans un délai inférieur à 90 jours et comprenant tous les détails du vol (PNR « Passenger Name Record » – code alphanumérique à 6 éléments) OU le numéro de billet électronique

Le justificatif d’un premier logement dans le pays avec au choix :

soit la réservation d’une chambre d’hôtel sur laquelle figurent votre nom et prénom

soit la preuve de votre propriété dans le pays

soit une lettre d’invitation signée par votre hôte avec une copie de sa carte d’identité thaïe, datée, signée

Si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête avec les démarches administratives pour obtenir votre visa, vous pouvez passer par une agence de confiance telle que Visas Express ou Action Visas, en échange évidement de quelques euros supplémentaires.

Une fois sur place, il est possible de renouveler le visa TR-S une seule fois pour 30 jours supplémentaires (soit 90 jours au total dans le pays) dans un bureau d'immigration présent dans n'importe quelle grande ville du pays, pour un montant de 1900 Bahts (≈50€).

Le visa touristique TR Multiple

Le visa TR-M à but touristique est valable 6 mois après sa date d’émission et permet de rester 6 mois en Thaïlande. (60 jours maximum à chaque entrée). Vous pouvez entrez et sortir du pays autant de fois que vous le désirez sur toute la durée de validité du visa.

Son prix est de 175€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa TR-M :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

La réservation d’un billet d’avion au départ de France

La réservation d’un billet de sortie de Thaïlande dans un délai inférieur à 60 jours et comprenant tous les détails du vol (PNR « Passenger Name Record » – code alphanumérique à 6 éléments) OU le numéro de billet électronique

Le justificatif d’un premier logement dans le pays avec au choix :

soit la réservation d’une chambre d’hôtel sur laquelle figurent votre nom et prénom

soit la preuve de votre propriété dans le pays

soit une lettre d’invitation signée par votre hôte avec une copie de sa carte d’identité thaïe, datée, signée

Si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête avec les démarches administratives pour obtenir votre visa, vous pouvez passer par une agence de confiance telle que Visas Express ou Action Visas, en échange évidement de quelques euros supplémentaires.

La durée totale de votre séjour en Thaïlande ne peut pas dépasser les 180 jours par année calendaire et chaque séjour doit être de maximum 60 jours sur le territoire. Ce qui veut dire qu'avec le Visa TR-M vous devrez obligatoirement sortir du pays tous les deux mois (Laos, Cambodge, Vietnam par exemple) et entrer à nouveau sur le territoire.

Le visa non-immigrant O

Le visa O, donne le droit à un séjour de 90 jours en Thaïlande. Ce visa ne permet pas de travailler et ne donne le droit qu’à une seule entrée.

Pour avoir le droit à ce visa vous devez soit participer à une mission humanitaire/bénévolat OU avoir de la famille thaïlandaise OU accompagner une personne titulaire d’un visa O-A ou B OU avoir plus de 50 ans.

Son prix est de 70€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa O pour les participants à une mission humanitaire/bénévole :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

Un relevé bancaire d’un solde créditeur minimum de 1 000 euros datant de moins de 30 jours

Une lettre professionnelle ou une lettre d’invitation de l’organisme d’accueil ainsi que la pièce d’identité du signataire, datée, signée et tamponnée

Une attestation d’acceptation délivrée par le Département Ministériel Thaïlandais qui supervise la fondation/l’organisation pour laquelle vous allez travailler

– S’il ne s’agit pas de votre première demande pour ce type de visa, vous devez joindre une lettre attestant de votre précédent travail bénévole, émise par le département ministériel thaïlandais qui supervise la fondation / l’organisation pour laquelle vous avez travaillé.

Le visa non-immigrant B

Le visa B permet de travailler en Thaïlande pour une durée de 90 jours. Une seule entrée est possible, toute sortie du pays et définitive et annule la validité du visa. 

Son prix est de 70€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa B :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

Un relevé bancaire d’un solde créditeur minimum de 1 000 euros datant de moins de 30 jours

– WP32 (lettre d’approbation délivrée par Ministère du travail) ou un permis de travail (Work Permit)

Une fois sur place, il est possible de prolonger votre visa B dans un bureau d'immigration présent dans n'importe quelle grande ville du pays.

Le visa non-immigrant O-A (Long stay)

Le Visa O-A est destiné aux personnes retraitées et âgées de plus de 50 ans.

Ce type de visa ne permet pas de travailler et donne le droit de rester en Thaïlande une année avec de multiples entrées. Pour chaque entrée, si le séjour dépasse 3 mois, le titulaire doit se présenter au service de l’immigration.

Son prix est de 175€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa O-A :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

Une preuve de revenu mensuel (attestation de retraite, bulletin de paie) d’au moins 2 000 euros ou un relevé bancaire d’un solde créditeur de 24 000 euros sur un compte non-bloqué datant de moins de 30 jours (ou 48 000 euros si c’est un compte joint)

Un certificat médical précisant que vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de maladie contagieuse. Tous les documents manuscrits doivent être bien lisibles et datés de moins de 3 mois.

Une assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 US$ ou 3 000 000 Bahts, y compris le traitement contre la COVID-19, valable dès votre arrivée sur le territoire et couvrant une année à compter de votre date d’arrivée dans le pays

Un formulaire d’Attestation d’Assurance Étrangère (Foreign Insurance Certificate) couvrant une année, dûment rempli par votre assureur, avec la signature d’un agent et le tampon de l’assurance. Le montant de couverture minimum de 3 000 000 Bahts doit mentionner : foreign_insurance_certificate. Plus d’informations sur www.longstay.tgia.org

Une fois sur place, il est possible de prolonger votre visa O-A dans un bureau d'immigration présent dans n'importe quelle grande ville du pays.

Le visa non-immigrant O-X

Le Visa O-X est destiné aux personnes âgées de plus de 50 ans.

Ce type de visa donne le droit de rester en Thaïlande pendant une période de 10 ans maximum avec de multiples entrées (5 ans puis une prolongation de 5 autres années). Pour chaque entrée, si le séjour dépasse 3 mois, le titulaire doit se présenter au service de l’immigration.

Son prix est de 350€.

La demande de visa se fait sur le site www.thaievisa.go.th Sachez qu’il vous faudra créer un compte, lequel vous permettra de suivre l’avancée de votre dossier.

Les condition à respecter pour l’obtention de votre visa O-X :

Être âgé de 50 ans ou plus

Être titulaire d’un des passeports suivants : Allemagne, Australie, Canada, Danemark, États-Unis, Finlande, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, Royaume-Unis, Suède, Suisse

Être titulaire d’un compte bancaire provisionné d’au moins 3 millions de Bahts (≈80 000€) depuis au moins 1 an et ouvert auprès d’une banque thaïlandaise OU être titulaire d’un compte bancaire ouvert auprès d’une banque thaïlandaise en et provisionné d’au moins 1.8 millions de Bahts (≈47 500€) depuis au moins 1 an et avoir des revenus annuels d’au moins 1.2 millions de Bahts (≈31 600€). Une fois en Thaïlande le titulaire devra avoir au moins 3 millions de Bahts (≈80 000€) au bout d’un an

Dans tous les cas l’argent doit être conservé sur un compte bancaire pendant au moins un an avant de pouvoir être retiré et, au bout d’une année supplémentaire encore, ce même compte bancaire doit présenter un solde créditeur d’1.5 millions de Bahts (≈39 500€). Par ailleurs, l’argent doit être dépensé uniquement en Thaïlande

Ne pas être atteint ou être porteur d’une de ces maladies : lèpre, tuberculose, éléphantiasis, toxicomanie et la syphilis (3ème stade)

Être titulaire d’une assurance médicale thaïlandaise (reconnue par le Bureau de la Commission des Assurances) qui couvre les frais médicaux au-delà de 40.000 Bahts (≈1 055€) pour les patients externes et 400.000 Bahts (≈105 500€) pour les patients hospitalisés

Les pièces justificatives numériques à fournir pour l’obtention de votre visa O-X :

Une copie de votre passeport (valide au minimum 6 mois à partir de votre date d’entrée dans le pays)

Une copie en couleur d’une photo d’identité officielle

Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, téléphone portable, internet…)

Une preuve financière d’un relevé de compte bancaire thaïlandais avec un solde créditeur d’au moins 3.000.000 Bahts (≈80 000€) depuis au moins 1 an OU d’un solde créditeur d’au moins 1.800.000 Bahts (≈47 500€) depuis au moins 1 an avec une preuve de revenus annuels d’au moins 1.200.000 Bahts (≈31 600€)

Un certificat médical attestant que vous n’êtes atteint ou porteur des maladies telles que : la lèpre, la tuberculose, l’éléphantiasis, la toxicomanie, la syphilis (3ème stade). Le certificat médical ne doit pas dater de plus de trois mois

Un certificat d’Assurance comme le stipule le Bureau de la Commission des Assurances

Une assurance maladie thaïlandaise qui couvre les frais médicaux au-delà de 40.000 Bahts (≈1 055€) pour les patients externes et 400.000 Bahts (≈105 500€) pour les patients hospitalisés

Un extrait de casier judiciaire vierge

Un curriculum Vitae

Dépassement de durée de visa

Le dépassement de visa ou « overstay » est évidement puni par les autorités thaïlandaises.

Vous devrez vous acquitter de la somme de 500 Baths (≈13€) par jour de dépassement.

Sachez également qu’en cas de dépassement important, les autorités thaïlandaises appliquent des interdictions de séjour :

  • Overstay de plus de 90 jours : interdiction de séjour d’un an
  • Overstay de plus d’un an : interdiction de séjour de 3 ans
  • Overstay de plus de 3 ans : interdiction de séjour de 5 ans
  • Overstay de plus de 5 ans : interdiction de séjour de 10 ans

Si malheureusement pendant votre overstay vous vous faites arrêter ou traduire en justice :

  • Overstay de plus de moins d’un an : interdiction de séjour de 5 ans
  • Overstay de plus de plus d’un an : interdiction de séjour de 10 ans

Vous avez des questions ou souhaitez rajouter quelque chose ? N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de la page !

3 Comments

Laisser un commentaire